Une nouvelle baisse d’impôt et un réinvestissement en santé

 

Châteauguay, le 25 septembre 2019 – La députée sortante Brenda Shanahan est ravie de souligner qu’un gouvernement libéral réélu s’engage à réduire en moyenne de 600 $ l’impôt des familles, combler les lacunes du système de santé et rendre les médicaments plus abordables.

« Même avec une économie en croissance et un taux de chômage historiquement bas, les citoyens me confient qu’il est encore difficile de boucler les fins de mois, car les besoins de première nécessite coûtent cher. Nous nous engageons donc à aider les familles au moment où elles en ont le plus de besoin. », soutient la candidate de Châteauguay-Lacolle.

En vertu du plan libéral, les Canadiens de la classe moyenne ne paieront pas d’impôt sur la première tranche de 15 000 $ de revenu, ce qui permettra à la famille type d’économiser en moyenne 600 $ par année. Cette mesure permettra à 700 000 personnes à faible revenu de ne pas payer d’impôt fédéral du tout, dont des jeunes et des aînés, et à 40 000 personnes démunies de sortir de la pauvreté.

« Alors que le plan d’Andrew Scheer accorderait un allégement fiscal plus important aux plus riches, notre plan aide les gens qui en ont vraiment besoin. Notre nouvelle réduction d’impôt amènerait d’ailleurs deux fois plus de Canadiens à dépasser le seuil de pauvreté. Les conservateurs ont passé une décennie à réduire les impôts des multinationales et des millionnaires et ils veulent poursuivre en ce sens. », mentionne Brenda Shanahan.

Du progrès en santé

D’autre part, le Parti libéral du Canada propose d’augmenter à nouveau les investissements en santé pour faire en sorte que tous puissent avoir accès aux soins nécessaires. « Un gouvernement libéral réélu collaborera avec les provinces pour conclure de nouveaux accords qui amélioreront le système de santé. », précise-t-elle

Il aidera d’abord les Canadiens à trouver un médecin de famille ou une équipe de soins de santé primaires et établira des normes claires en matière d’accès aux services de santé mentale. Enfin, il continuera de rendre les soins à domicile et les soins palliatifs plus accessibles.

Une médication moins coûteuse

Au cours des dernières années, le gouvernement Trudeau a entrepris la plus vaste refonte du prix des médicaments en trois décennies. « Nous avons franchi les premières étapes vers l’élaboration d’un régime national d’assurance-médicaments qui entrera en vigueur au cours d’un prochain mandat. », signale-t-elle.

Les libéraux mettront également sur pied l’Agence canadienne des médicaments et élaboreront une liste nationale pour fixer le prix des médicaments. Ils diminueront aussi le coût des médicaments vitaux dispendieux grâce à la Stratégie sur les médicaments pour le traitement des maladies rares, une politique mise de l’avant plus tôt cette année.

« Andrew Scheer veut suivre la voie de Doug Ford en Ontario qui a coupé drastiquement dans les services de santé. Nous, au contraire, nous travaillerons fort à la table des négociations avec les provinces pour améliorer l’accès et la qualité des soins. », conclut-elle.